rejoignez-nous sur

* * * * * * *

vous aimez
WATMIL-the-MAG
vous allez adorer
WATMIL-the-BAND

  

x

* * * * * * *

 

 


 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share |

VANESSA and the O's - La Ballade d'O

Alors que tout le monde s'extasie unanimement sur le magnifique 5.55 de Charlotte G fleurant bon le Melody Nelson de papa Serge ("bon sang ne saurait mentir" ajouteront les distraits ignorant que le bon sang de ce disque est dû aux versaillais AIR - remember Sexy Boy en 1998 ou leur parfait exercice néo-Pink Floyd sur la B.O. de Virgin Suicides en 2000),

il est à craindre que cette superbe Ballade d'O sombre dans l'oubli, malgré une recette quasi identique. Entendez par là que la mélodie de Cruels & Tendres ressemble à s'y méprendre à The Songs That We Sing, surexposé single de la Gainsbourinette ! Vanessa aurait donc pompée Charlotte ? Trop facile mais tout faux : son disque est estampillé © 2005...


D'où sort donc cette Vanessa Quiñones ? Qui sont ces "O's" qui l'entourent ? Pourquoi avoir enregistré cet album de Londres à Stockholm en passant par la rue Lepic à Paris ? Autant de questions brûlantes auxquelles je ne saurais répondre. Le résultat est là, un superbe disque que n'aurait pas renié le format 33 tours (moins de 40 minutes, pas de "Copy controlled" et encore moins de titre caché au bout de 3 jours d'un blanc aussi malhonnête qu'exaspérant) constitué de 10 chansons franco-british (c'est peut-être Charlotte qui a tout piqué finalement) restituant une pop 60's comme on n'en fait plus. C'est-à-dire des mélodies mémorisables et intemporelles que tu peux siffler sous la douche, exercice périlleux avec nos chanteurs actuels (essaie avec Delerm, au mieux tu t'endors et tu vides ton ballon d'eau chaude).

Là, tu te prends un flashback de 30 ou 40 ans dans la face te rappelant Françoise Hardy (avec plus de voix) ou Bardot (en moins niais et chantant plus juste), mais aussi Sonny & Cher, Lovin' Spoonful, la Nico du Velvet de Sunday Morning ou Femme Fatale, et le Gainsbourg "talk over" sur l'obsédant Brouhaha. Mais, étrangement, sans la moindre connotation "à la manière de" comme c'est trop souvent le cas en notre ère de revivalisme (opportunisme) bondissant.

Alors OK pour la Charlotte aux pommes qui n'a nullement besoin de VINYL pour écouler son dernier opus, mais n'hésite pas à te joindre à la Ballade d'O de cette Vanessa.
C'est un paradis...

Robin RIGAUT - Octobre 2006 (© VINYL 55)                  retour haut de page

VOTRE AVIS ????

(0) sujets   

 
Ajouter un sujet : (* Champ obligatoire)
Titre (*): Nom / Pseudo(*):E-mail:

Partagez vos documents:

 

 

Mentions légales et conditions générales d'utilisation | Contactez-nous

 

 

Partager sur les réseaux sociaux

Création de Sites Internet