rejoignez-nous sur

* * * * * * *

vous aimez
WATMIL-the-MAG
vous allez adorer
WATMIL-the-BAND

  

x

* * * * * * *

 

 


 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share |

No One Is Innocent - Revolution.com

Pêchu en diable, le rock de ces cinq énergumènes n'a absolument rien d'Innocent. Sous un visuel efficace (magnifique livret de 24 pages pelliculées conçu par Laurent Seroussi) illustrant un nouveau débarquement Américain sur une plage où se seraient rencontrés l'Erica, l'Exon Valdez et l'Amoco Cadix... à moins qu'il ne s'agisse du pétrole Irakien (?), Marc "Kemar" Gulbenkian et ses nouveaux acolytes (les No One ont déjà publié deux albums sous un line-up différent) n'y vont pas avec le dos de la main morte pour stigmatiser les exactions de "deubelyou" et ses cow-boys :

"Avaler la pilule, la frappe est chirurgicale
Sans anesthésie générale, ni même locale...
Juste préventif, ça ne peut pas faire de mal
(...) Qu'importe la manière
Avec le Nouveau Testament
Dans la poche revolver"
(US Festival)

Dénonciation du "pas vu pas pris" que l'on retrouve dans Automatic, avec ce leitmotiv emprunté à Devo : "Are we not men ? / Fils naturel de la jungle urbaine / Are we not men ? / Plein les poches sur le dos de la crise /.../ Nous ne sommes rien mais nous avons tout...". Pourquoi culpabiliser avec un Nouveau Testament dans la poche revolver et un petit Jésus personnel qui nous donnera toujours bonne conscience (reprise opportune du Personal Jesus de Depeche Mode en plage 8) ?

Tout Laisse Croire qu'on laisse faire ? Il nous arrive effectivement parfois de friser la catastrophe par simple négligence, et les No One remuent à nouveau le revolver dans la plaie à travers cette question lourde de conséquences : Où Etions-Nous ? Ce jour d'avril 2002 qui vit la face du Blond Aryen s'afficher sur les tristes écrans des nouvelles du soir ? Partis à la pêche ? En week-end chez les parents dans l'Yonne ? Invité la belle-doche pour le haricot de mouton dominical ? Endormi devant le foot à la télé avec un pack de Kro à peine entamé d'une dizaine de canettes ? Ou sieste crapuleuse avec ton conjoint (ou conne jointe, mais ça se dit pas) ? "Nous n'avons rien vu venir", car il manquait des voix, on a juste un peu laisser aller, mais le message est bien reçu, Kemar :

"Prenons le parti de nous donner la peine / Pour laver l'affront de la mauvaise haleine"

 

Enfin, à l'attention des programmateurs qui omettraient ce brillant manifeste de leur track-listing édulcoré, leur surdité notoire ne peut pas passer à côté de la chanson titre. Rythme attrayant, gimmick de synthé mémorisable, timing diffusable entre deux pubs (3'25") et texte malin, Revolution.com met le doigt sur ce consensus mou entretenu par les "progrès" de l'informatique à la maison. La tendance est désormais à la somnolence générale inoculée quotidiennement par nos pub-TV (comment, t'as pas encore l'ADSL à haut débile ?) qui te permet de refaire le monde ("sans changer d'univers") derrière ton ordinateur, remplaçant aujourd'hui les pavés de 68 par des "pavés en pixel" et autres "Molotov sans cocktail" ("comme ça manque du sueur"). Autrefois, le mec pas content du Raffarin de l'époque ouvrait sa gueule et descendait dans la rue. Maintenant, il fait des "forums" sur le Net, en pantoufles dans son salon... Résultat :

"La souris se déplace
Elle se bouge à ta place
(...) Elle est LIBRE à ta place"


Belle vision d'avenir, non ?
Plus personne ne pourra dire qu'il n'était pas au courant. Et à la lueur de ces informations,

Personne N'est Innocent.

Robin RIGAUT - Décembre 2004 (© VINYL 44)

Votre avis ????                                                   retour haut de page

(0) sujets   

 
Ajouter un sujet : (* Champ obligatoire)
Titre (*): Nom / Pseudo(*):E-mail:

Partagez vos documents:


 

 

Ce site est dédié aux amoureux du bon vieux Rock !

Et pour tous ceux / celles qui ont vu « Good Morning England »,

tous en chœur :

ROCK & ROLL  ! ! !


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mentions légales et conditions générales d'utilisation | Contactez-nous

 

 

Partager sur les réseaux sociaux

Création de Sites Internet